Avertir le modérateur

18 avril 2012

DES EURODÉPUTÉS DEMANDENT AUX KURDES EN GRÈVE DE LA FAIM DE CESSER LEUR MOUVEMENT

Une vingtaine de députés européens ont demandé mercredi à 15 militants kurdes en grève de la faim depuis le 1er mars à Strasbourg de cesser cette action qui met leur vie en danger, tout en apportant leur soutien à leurs revendications.

"Nous soutenons votre demande par rapport à M. Öcalan, qui est à l'isolement depuis des mois: il a le droit de voir ses avocats et sa famille", a notamment déclaré Jürgen Klute, coordinateur de la question kurde au Parlement européen, sur le parvis de l'église Saint-Maurice à Strasbourg où sont rassemblés les grévistes de la faim.

"Mais personnellement je pense que vous devriez arrêter votre grève de la faim. Grâce à votre action votre message a maintenant été bien entendu par les institutions européennes et il ne sert à rien de continuer", a-t-il ajouté.

Les grévistes de la faim demandent au Comité pour la prévention de la torture (CPT) d'envoyer une délégation sur l'île prison turque d'Imrani, où est retenu le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) Abdullah Öcalan, pour examiner sa situation. Le leader kurde y purge depuis 1999 une peine de prison à vie.

Les dix hommes et cinq femmes en grève de la faim ont également reçu le soutien de Leyla Zana, députée du Parti pour la Paix et la Démocratie en Turquie. Cette figure de la contestation kurde avait notamment été arrêtée en 1994 pour avoir prêté serment en langue kurde au Parlement turc.

"Il faut trouver une solution politique et pacifique à la question kurde. Je comprends votre souffrance et je vous demande d'arrêter cette grève de la faim", a-t-elle dit devant une assistance d'environ 200 personnes.

L'ancien avocat de Nelson Mandela, le Sud-Africain Essa Moosa, a lui aussi pris la parole et dit son "inquiétude" quant à l'état de santé des grévistes de la faim.

Ceux-ci n'absorbent que des boissons sucrées ou salées depuis 49 jours. Certains sont très faibles et ont été hospitalisés mais ils refusent tout traitement, selon l'un des grévistes, Fuat Kav, un écrivain et journaliste qui a par le passé été emprisonné durant plus de 20 ans en Turquie.

Après les interventions de ces diverses personnalités mercredi les grévistes de la faim ont déclaré qu'ils allaient examiner la situation avant de prendre une décision dans les jours à venir sur la suite à donner à leur mouvement.

Au printemps 2007, 18 militants kurdes avaient déjà observé une grève de la faim pendant 39 jours à Strasbourg. Ils avaient finalement obtenu que le CPT envoie une délégation auprès d'Abdullah Öcalan.

Abdullah Öcalan, purge depuis 1999, en solitaire, une peine de prison à vie sur l'île-prison d'Imrali, au sud d'Istanbul. Condamné à mort le 29 juin 1999, Öcalan, surnommé "Apo", 62 ans, doit la vie au parlement turc qui a aboli la peine de mort en août 2002 dans le but de rapprocher le pays, candidat à l'Union européenne, des normes européennes

AFP

22:41 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0)

22 mars 2012

Paris-Kurdistan vous conseille cet article...

Mis en ligne sur un site d'information algérien et qui prouve que quelles que soient nos origines, chacun peut faire preuve d'une grande ouverture d'esprit.

http://www.liberte-algerie.com/international/le-modele-de...

 

23:11 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberté-algérie, article

06 mars 2012

Les Kurdes dénoncent la complicité des Européens contre les Kurdes

Quinze militants kurdes, dont cinq femmes, ont entamé jeudi dernier à Strasbourg une grève de la faim "illimitée" pour demander la libération en Turquie du leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) Abdullah Öcalan et pour obtenir du Conseil de l'Europe qu'il lui rende visite en prison.
Quelque 150 manifestants étaient venus soutenir, lors d'un rassemblement devant le bâtiment du Conseil de l'Europe, les grévistes de la faim, qui avaient revêtu des chasubles blanches sur lesquelles on pouvait lire "Liberté pour Öcalan, statut pour le Kurdistan, grève de la faim illimitée". 

 


Les activistes, venus de plusieurs pays d'Europe, demandent notamment que le Conseil de l'Europe envoie à Istanbul des experts de son Comité pour la prévention de la torture (CPT) pour y examiner les conditions de détention de M. Öcalan, lequel n'a reçu aucune visite depuis plus de sept mois.
"Je suis prêt à aller jusqu'à la ", a affirmé à l'AFP l'un des participants au mouvement, Harun Yilmaz, 29 ans, qui vit à . "Nous sommes inquiets pour la  d'Öcalan", a-t-il ajouté.
Au printemps 2007, 18 militants kurdes avaient déjà observé une grève de la faim pendant 39 jours à Strasbourg. Ils avaient finalement obtenu que le CPT envoie une délégation auprès d'Abdullah Öcalan.
Ce mouvement est organisé en solidarité avec les "prisonniers politiques kurdes" qui ont entamé le mois dernier une grève de la faim en Turquie, a expliqué à l'AFP Fidan Dogan, du Centre d'information du Kurdistan à Paris.
Sept femmes, dont la députée Selma Irmak du parti pro-kurde BDP, observent notamment une grève de la faim depuis le 15 février à la prison de Diyarbakir (Turquie).
Abdullah Öcalan purge depuis 1999, en solitaire, une peine de prison à vie sur l'île-prison d'Imrali, au sud d'Istanbul. Condamné à mort le 29 juin 1999, Öcalan, surnommé "Apo", 62 ans, doit la vie au parlement turc qui a aboli la peine de mort en août 2002 dans le but de rapprocher le pays, candidat à l'Union européenne, des normes européennes.

AFP

28 février 2012

La culpabilité de la Turquie et la responsabilité de l'Occident

Paris-Kurdistan vous conseil cet article :

http://www.huffingtonpost.fr/erol-ozkoray/turquie-armenie...

23:04 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1)

05 février 2012

Le génocide au long cours du peuple Kurde continue

Selon le dernier bilan de la Plate-forme de soutien aux journalistes emprisonnés (TGDP), le nombre des journalistes en prison s’élève à 105 dont 19 responsables et rédacteurs en chef. Au moins 71 d’entre eux sont des kurdes, parmi eux 28 journalistes de DIHA, 16 du seul quotidien en langue kurde Azadiya Welat, dont quatre anciens rédacteurs en chef et un directeur de publication, du journal Özgür Gündem et deux de l’agence de presse Firat.

le Parti socialiste européen (PSE) exprime sa préoccupation face aux arrestations massives visant le principal parti kurde BDP en Turquie et dénonce la mise en cause des libertés fondamentales par le gouvernement d' Erdogan.

Jeudi dernier des bombardements de l'aviation turque ont encore touchés les localités de Zap et Abchine, au nord-est de Dohouk au sud du Kurdistan. Les turcs utilisent notamment des armes chimiques. Dernier massacre en date, 34 civils kurdes dont 19 enfants dans les bombardements le 28 décembre 2011.

En Turquie, Le parti pour la paix et la démocratie (BDP) qui a connu un succès sans précédent lors des dernières élections avec plus de 30 candidats élus malgré les arrestations, les intimidations et les fraudes a dénoncé l'arrestation de près de 8 000 de ses membres depuis avril 2009, dont plus de 4000 au cours des six derniers mois presque tous ont été écroués. Plus de la moitié des arrestations a été effectué au cours des six derniers mois, selon le bilan fourni le 6 octobre par la co-vice-présidente du BDP, Meral Danis Bestas.

La Turquie dans sa guerre contre les Kurdes a provoqué la mort de plus de 50 000 personnes principalement des Kurdes depuis le début des années 80. Cette ''sale guerre'' a entraîné le déplacement de plus de 4 millions de personnes ou la destruction de plus de 4000 villes ou villages du Kurdistan.

La Turquie est régulièrement épinglée par les ONG en tant pays prédateur tant pour la liberté de la presse que pour toutes sortes de minorités. Elle est à ce jour la plus grande prison au monde pour les journalistes et les opposants.

23:22 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kurde, génocide, turc, prison

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu