Avertir le modérateur

28 juillet 2012

Le début de la grande mascarade !

Cette fois c'est bien partie pour les jeux olympiques à Londres,  les athlètes fringants représentants les "nations" de la planète sont prêts pour les jeux du cirque.  

Cette année plus de 200 pays sont représentés pour environ 10 000 athlètes. Attardons nous sur quelques un de ces pays. Nous ne parlerons pas des grandes puissances (USA, Chine, Allemagne ou Russie) qui lutteront pour remporter le plus de médailles possible.

L'enjeu est ailleurs, en effet les olympiades sont une vitrine pour toute une flopée de pays les uns plus sanguinaires que les autres. Pays, où le sport, au delà du prestige que représente pour lui une breloque, est utilisé comme un véritable outil de propagande.

Chaque exploit sera usé soit par cet État plus stalinien que l'original (Corée du Nord) soit encore par ce pays ou les femmes n'ont même pas la catégorie de sous-hommes (Arabie Saoudite) ou encore par cet État à l'abri de toute critique. Un pays qui depuis près de 100 ans mène une politique d'apartheid. Un pays qui embrigade dès leurs plus jeunes âges ses enfants. Un pays qui voue une telle culte de personnalité à son héros national que même les plus féroces tyrannies n'ont jamais su l’égaler. Un pays qui a fait de l'ultra nationalisme le ciment indéboulonnable de son système judiciaire. Un pays qui ne reconnaît aucun droit à 20 millions de citoyens. Un pays qui exerce des pressions considérables sur l'ensemble de ses partenaires. Un pays qui occupe illégalement tout un territoire. Un pays qui ne veut pas regarder son Histoire en face, refusant de reconnaître un génocide. Un pays qui refuse aux autres de parler dans leur langue maternelle. Un pays qui viole chaque jours la souveraineté de ses voisins. Un pays qui enferme et torture tous les opposants. Un pays qui fait régner un climat de terreur dans toute une partie du territoire sous son contrôle. Un pays qui condamne les victimes et protège les bourreaux.

Et pourtant ce pays qui existe réellement n’est pas au ban des Nations. Pourtant pendant des décennies au 20ème siècle, l’Afrique du Sud a été à juste titre isolé du fait de l’abominable concept de ségrégation raciale. Mais la Turquie, car il s’agit d’elle, est un allié de l’Occident, l’un des piliers de l’OTAN. Elle est un partenaire privilégiée de l’Union Européenne qui se garde cependant de l’intégrer en son sein du fait de sa religion musulmane. Cette Union Européenne qui va  concourir dans les mêmes disciplines aux J.O que ces Etats voyous s’émerveillant des prouesses de leurs sportifs (s’ils en sont capables, ce qui n’est pas acquis) mais refusant un destin commun au sein de son organisation.

Cette Europe théâtre des Jeux de 2012 en sa ville de Londres, symbole de l’impérialisme acculturant et ethnocentrique. Une Europe qui se veut l’étendard des droits de l’Homme, agitant régulièrement le concept de respect de la dignité humaine et qui va recevoir néanmoins à bras ouverts tous les tyrans de la planète.

 

Les Jeux Olympiques représentent le symbole même de l’hypocrisie qui régit les relations internationales. Et gare à tout opposant aux amis de ces puissances occidentales, ils auront vite fait d’être qualifié de terroristes à cause de leurs luttes pour leurs droits. La loi du plus fort est toujours la meilleure. Les pays officiels auront le droit donc d’envoyer leurs athlètes concourir aux jeux quand ceux des peuples bannis ou oubliés n’auront même pas le droit de protester face au sort qui leur est fait. Malgré tout ils se consoleront en participant par exemple à la Viva World Cup organisée par la NF-BOARD.

Baran K

 

00:46 Publié dans OPINION | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu