Avertir le modérateur

05 février 2012

Le génocide au long cours du peuple Kurde continue

Selon le dernier bilan de la Plate-forme de soutien aux journalistes emprisonnés (TGDP), le nombre des journalistes en prison s’élève à 105 dont 19 responsables et rédacteurs en chef. Au moins 71 d’entre eux sont des kurdes, parmi eux 28 journalistes de DIHA, 16 du seul quotidien en langue kurde Azadiya Welat, dont quatre anciens rédacteurs en chef et un directeur de publication, du journal Özgür Gündem et deux de l’agence de presse Firat.

le Parti socialiste européen (PSE) exprime sa préoccupation face aux arrestations massives visant le principal parti kurde BDP en Turquie et dénonce la mise en cause des libertés fondamentales par le gouvernement d' Erdogan.

Jeudi dernier des bombardements de l'aviation turque ont encore touchés les localités de Zap et Abchine, au nord-est de Dohouk au sud du Kurdistan. Les turcs utilisent notamment des armes chimiques. Dernier massacre en date, 34 civils kurdes dont 19 enfants dans les bombardements le 28 décembre 2011.

En Turquie, Le parti pour la paix et la démocratie (BDP) qui a connu un succès sans précédent lors des dernières élections avec plus de 30 candidats élus malgré les arrestations, les intimidations et les fraudes a dénoncé l'arrestation de près de 8 000 de ses membres depuis avril 2009, dont plus de 4000 au cours des six derniers mois presque tous ont été écroués. Plus de la moitié des arrestations a été effectué au cours des six derniers mois, selon le bilan fourni le 6 octobre par la co-vice-présidente du BDP, Meral Danis Bestas.

La Turquie dans sa guerre contre les Kurdes a provoqué la mort de plus de 50 000 personnes principalement des Kurdes depuis le début des années 80. Cette ''sale guerre'' a entraîné le déplacement de plus de 4 millions de personnes ou la destruction de plus de 4000 villes ou villages du Kurdistan.

La Turquie est régulièrement épinglée par les ONG en tant pays prédateur tant pour la liberté de la presse que pour toutes sortes de minorités. Elle est à ce jour la plus grande prison au monde pour les journalistes et les opposants.

23:22 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kurde, génocide, turc, prison

Commentaires

La Turquie est le seul pays au monde à bénéficier de règles de modérations spécifiques sur facebook.

Voir à ce propos l'article publié dans Le Monde:
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/02/22/les-regles-de-moderation-de-facebook-rendues-publiques_1646651_651865.html

Voici l'extrait concernant les règles spécifiques à la Turquie:

"Le cas particulier de la Turquie. Les règles publiées par Gawker comportent une seule série de règles spécifiques à à un pays : la Turquie. Le texte précise que "toutes les attaques contre [Mustapha Kemal] Atatürk", "les cartes du Kurdistan" ou les photographies de "drapeaux turcs en feu" doivent être signalées à un responsable ; "les images de drapeaux d'autres pays en feu peuvent être validées", précise le document. Ces contenus peuvent toutefois être validés "s'ils sont clairement opposés au PKK", le Parti des travailleurs du Kurdistan, organisation armée qui revendique une autonomie kurde et est considérée comme organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union européenne, ou "à [Abdullah ] Öcalan", le fondateur du PKK."

Écrit par : candide | 25 février 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu