Avertir le modérateur

24 octobre 2011

La Turquie, une menace pour le monde

 

La récente intervention turque dans le Kurdistan est une menace pour le monde entier. La volonté de la Turquie de déstabiliser la région peut provoquer des soubresauts dont il sera difficile de mesurer l'étendue. Dans une période de changement notamment dans le mondearabe, l'attitude de la Turquie est tout simplement irresponsable. Au lieu de concentrer son énergie à dissuader le régime syrien de massacrer son peuple et donc de jouer un rôle de médiateur, la Turquie jette de l'huile sur le feu.

 

Le plus dangereux dans tout cela c'est l'attitude qui consiste à impliquer les autres pays dans cette escalade de la violence. La Turquie pourrait regretter de s'allier à l'Iran mais aussi et dans le même temps de rechercher l'aide des Etats-Unis et de l'Europe, le mariage de la carpe et du lapin en somme.

 

Tout cela en dit long sur sa stratégie ou plus exactement sur le manque de stratégie. A moins que la Turquie fasse le calcul que le chaos dans la région pourrait lui être profitable.

 

En effet, la Turquie lorgne depuis très longtemps sur le Kurdistan du sud. A la suite de la chute de Saddam Hussein, les Turcs se sont empressés de mettre la pression sur le Etats-Unis et l'Irak afin d'occuper toute cette partie du Kurdistan. Mais l'erreur stratégique qui a été de refuser de s'allier aux Etats Unis pour ce conflit les a empêché d'avoir leur mot à dire.

 

Face à cette situation, la Turquie a donc essayé de jouer la carte des Turcomans. Mais ce fut un échec aussi, en effet les Turcomans ont très vite montré une grande hostilité face à cette initiative visant à les manipuler pour tenter de discréditer les Kurdes.

 

La Turquie semble montrer désormais une volonté hégémonique d'où aussi une agitation de la carte islamique afin d’asseoir et de faire prospérer son aura dans la région et par conséquent dans le monde musulman.

 

Avec la crise syrienne et l'inlassable harcèlement du sud du Kurdistan, la Turquie espère mettre la main sur d'autres territoires kurdes, cela lui permettrait notamment d’étouffer la contestation dans ses propres frontières ou en tout cas de rendre encore plus difficile l'accès des Kurdes à des moyens pour se défendre contre le régime turc.

 

La lutte contre l'armée du PKK est donc un pion essentielle dans la stratégie turque qui consiste à diaboliser les Kurdes, chercher le consensus et des soutiens et donner une légitimité à une entreprise qui consiste uniquement à augmenter sa domination sur les Kurdes que le nationalisme turc représente comme un peuple qui lui serait inférieur.

 

23:21 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kurde, kurdistan, turquie, menace

Commentaires

A Saint-Etienne, il y a une semaine, lors d’une manifestation sans autorisation de la droite éthno-nationaliste turque, un commerçant français d’origine kurde a été agressé, sa vitrine cassée. Les manifestants auraient menacé de mettre le feu à son commerce.

http://www.leprogres.fr/loire/2011/10/23/saint-etienne-certains-disaient-mettez-le-feu

Écrit par : Candide | 01 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu