Avertir le modérateur

28 février 2010

Chasse aux Kurdes

Onze personnes ont été interpellées vendredi matin dans des villes du sud de la France dans le cadre d'une prétendue enquête sur le recrutement de membres pour l'organisation kurde du PKK.

Des descentes ont eu lieu notamment au sein de la maison démocratique et culturelle du peuple kurde à Marseille.

L'enquête porterait sur les activités de recrutement et de formation par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) de jeunes recrues, notamment dans des camps d'entraînement dont un a été localisé près de Millau (sud) courant 2009.

Or, il apparaitra très vite que ces actions ne sont que des manipulations visant à faire passer les Kurdes pour des terroristes et ce pour plusieurs raisons que nous analyserons une prochaine fois.

Un témoignage paru dans Midi Libre nous laisse entrevoir l’ampleur de cette manipulation :

« Le Mas Razal, repère supposé de jeunes recrues du PKK, est un de ces petits coins perdus sur le Larzac, entre Montredon et Pierrefiche, à 500 m de la première route goudronnée et 45 minutes de Millau. Depuis 2007 et l’arrivée sur place d’Ali Dogan, le propriétaire aujourd’hui en garde à vue, la ruine a laissé la place à plusieurs bâtiments. A l’abri des regards certes, mais largement ouverts sur le monde.

Mehdi Bouzouina, ancien gérant du Cun, un lieu de vie et de formation où se retrouva la communauté kurde dès 2002, est catégorique : « Les Kurdes sur le Larzac, ça ne date pas d’hier. Et tout a toujours été transparent. » L’éducateur en veut simplement pour preuve les congrès européens réunissant plusieurs années durant toute la diaspora exilée en Europe.

« Les renseignements généraux, la DST, tout le monde était au courant. Tout le monde savait exactement qui était sur le Larzac. »

Echanges culturels, soirée festive, match de foot avec les paysans du plateau : le tableau ne s’apparente pas vraiment à un camp d’entraînement militaire. « Quand je suis parti du Cun en 2006, explique encore Mehdi Bouzouina, les Kurdes ont suivi Ali au Mas Razal. L’accès est libre, il n’y a pas de gardes à l’entrée et pendant les travaux de rénovation, ils ont même été cambriolés… »

Pour lui, comme pour bon nombre de Larzaciens, l’arrestation d’Ali Dogan est une surprise totale, un coup de massue. « Vous savez, depuis leur installation sur le Larzac, ils se savent surveillés, je ne vois pas comment ils iraient s’amuser à jouer à la guéguerre. »

23:42 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Ceux qui organisent l'arrestation et la déportation des Kurdes vers la Turquie, la Syrie et l'Iran sont des nostalgiques du régime de Vichy.
Ils auraient sans aucun doute organiser les rafles de juifs et collaborer avec les NAZI.
Il rêve de l'anti-France. Il n'aime pas la France libre. Il faut les combattre à tout prix au nom des valeurs de la France. Que la résistance s'organise!

Candide Aubrac

Écrit par : candide | 01 mars 2010

Comme vous l'aurez compris, il fallait lire:

"Ils rêvent de l'anti-France, ils n'aiment pas la France libre"

Candide

Écrit par : hannah | 05 mars 2010

La France que nous aimons est la France libre et rebelle que chantait Jean Ferrat, Juste parmi les Justes.

"Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige"
Notre France!

Candide

Écrit par : Candide | 15 mars 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu