Avertir le modérateur

20 novembre 2008

Persécution suite...

Le maire de Sirnak, ville kurde occupée par la Turquie, a été condamné jeudi à 15 mois de prison pour avoir tenu des propos jugés comme de la "propagande" en faveur de la rébellion kurde du PKK, dans un entretien avec une télévision française.

Ahmet Ertak, membre du Parti pour une société démocratique (DTP), la principale formation pro-kurde du pays, était accusé d'avoir soutenu le Parti des travailleurs du Kurdistan.

Le procureur réclamait jusqu'à 7 ans de prison contre l'accusé pour ses déclarations à la chaîne d'information France 24 en 2007 où, selon l'accusation, l'édile demandait un "soutien" international au PKK.

L'avocat du maire a contesté ces propos lors de la dernière audience du procès qui s'est déroulé à Amed (Diyarbakir), la principale ville du sud-est kurde et a demandé l'acquittement de son client, refusé par les juges turcs. Il doit faire appel du verdict.

Source AFP

10:50 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sirnak, maire, pkk, prison

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu