Avertir le modérateur

28 juillet 2008

Istanbul secouée

Deux attentas à la bombe ont secoué Istanbul le dimanche 27 juillet 2008 sur les coups de 22h00. Les autorités turques ont profité de la situation pour pointer du doigt les Kurdes qui ont toujours dénoncés ce type d’attaque. Comme souvent en Turquie, il sera sans doute difficile d’obtenir la vérité sur ces explosions. Mais ces événements se produisent dans une période de plus grande tension dans ce pays. Au-delà de l’éternel agression contre les Kurdes, ce pays fait aussi face aux assauts des nationalistes-kémalistes contre l’AKP et le parti kurde DTP. Ils tentent d’obtenir, toujours avec succès dans le passé, l’interdiction de ces partis. Notons par ailleurs, que les pistes à privilégier devraient être celle des mouvances nationalistes proches de l’armée qui, dans des périodes troubles, se sont distingués en commettant des attentats dans le but de faire accuser les Kurdes. Ce sont des organisations du même type qui sont à l’origine des pressions afin de mener la guerre contre le Kurdistan du Sud.

Commentaires

Un autre attentat qui mériterait un article.

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts et une centaine de blessés dans une manifestation Kurde contre un projet de loi anticonstitutionnel adopté par une minorité de parlementaires à Bagdad. Seuls 140 députés sur 275 étaient présents au moment du vote. De nombreux parlementaires avaient dénoncé des irrégularités dans la procédure du vote qui avait été boycotté par les 54 parlementaires kurdes et d'autres législateurs hostiles à la loi.

Ce projet de loi va à l'encontre de l'article 140 de la Constitution irakienne qui prévoit un référendum dans la province de Kirkuk.
Le gouvernement régional du Kurdistan (soutenue par des partis politiques turkmènes et arabes modérés) veut que le référendum sur le statut de Kirkouk soit maintenu, affirmant que la population de cette province devrait pouvoir se prononcer souverainement sur l'avenir de Kirkouk. Mais, le Front turkmène (un groupuscule nationaliste qui bénéficie du soutien de la Turquie) et certains partis politiques arabes radicaux s'opposent à ce référendum, craignant que la majorité de la population choisisse un rattachement de Kirkouk à la Région Fédérale du Kurdistan irakien à laquelle elle est historiquement liée.

Écrit par : New_roz | 28 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu